Quand entretenir sa chaudière gaz ?

L’entretien d’une chaudière gaz une fois par an est une obligation.

Quand entretenir sa chaudière gaz ?

L’entretien d’une chaudière gaz est une obligation. L’objectif est de garantir la sécurité de l’équipement et son bon fonctionnement. Comment se déroule cette formalité ? Quand doit-elle avoir lieu ? Explications.

L’entretien, une fois par an pour votre sécurité

L’entretien d’une chaudière gaz est obligatoire. Il s’agit d’une visite de vérification, organisée une fois par an. Elle doit être réalisée par l’habitant du logement, propriétaire ou locataire. L’objectif ? Assurer votre sécurité et celle de vos voisins car une chaudière mal entretenue est susceptible d’émettre du monoxyde de carbone, qui est dangereux voire mortel. En effet, ce gaz incolore et inodore se répand rapidement. Et sans détecteur, il est difficile de se rendre compte de sa propagation. C’est d’ailleurs la première cause de décès par intoxication en France. Un expert doit donc vérifier, lors de la visite d’entretien de la chaudière, les émissions de polluants atmosphériques.

Le ramonage du conduit de fumée est également une obligation. Il doit avoir lieu une fois par an et être réalisée par un professionnel.

Une source d’économies

L’entretien annuel de votre chaudière gaz permet aussi d’allonger sa durée de vie. En effet, le technicien, qui se déplace à votre domicile, vérifie son bon fonctionnement et peut ainsi identifier des défaillances et prévenir les pannes. Il optimise les réglages pour éviter une surconsommation d’énergie. Et il nettoie la chaudière. En effet, la poussière accumulée ainsi que les particules contenues dans les fumées peuvent détériorer votre chaudière et accélérer son vieillissement, voire occasionner des pannes et des dysfonctionnements.

Obligatoire pour être couvert en cas de sinistre

À l’issue de la visite d’entretien annuelle, le professionnel vous remet, dans les 15 jours une attestation d’entretien, faisant foi auprès de votre bailleur et de votre assurance. En cas de sinistre, ce document permettra d’attester que l’entretien a bien eu lieu et que votre chaudière gaz répondait aux normes en vigueur. Vous serez ainsi couvert.

Quelles sanctions ?

Si vous n’effectuez pas l’entretien de votre matériel, aucune sanction ne s’applique. Mais vous prenez le risque d’avoir une chaudière défectueuse voire dangereuse. Et de ne pas être pris en charge en cas d’accident ou de sinistre. Votre consommation d’énergie peut également être alourdie. Si vous êtes locataire, votre propriétaire peut également retenir le coût de l’entretien de votre caution, lors de votre départ. Par contre, la législation est plus stricte en matière de ramonage de conduit de cheminée. Un défaut d’entretien est passible d’une amende de 3ème classe allant jusqu’à 450€.

Un contrat d’entretien

Pour entretenir votre chaudière gaz, vous avez deux options : prévoir un rendez-vous annuel avec un professionnel. Dans ce cas, il faut veiller à respecter la date anniversaire et contacter directement l’entreprise pour fixer un créneau. La seconde option consiste à souscrire un contrat d’entretien annuel. Pratique et économique, il comprend la visite annuelle et la main-d’œuvre et le déplacement d’un technicien expert en cas de panne, tout au long de l’année. Découvrez la formule proposée par VB Gaz…